gravatar

Troubles graves à Safi : un commissariat et un arrondissement incendiés

alt






Incendies, jets de pierres, affrontements... C'est par ces termes que l'on peut résumer la journée d'avant-hier lundi à Safi, principalement dans les quartiers Dar Bouaâouda, Laqliâ et Kaouki. La situation s'est subitement  enflammée et a dégénéré en combats de rue alternant jets de pierres, coups de matraques entre forces de l'ordre et jeunes. Les quartiers se sont transformés en champs de bataille, occasionnant de très importants dégâts matériels.


Les choses ont commencé à dégénérer vers 13h30 lundi quand des jeunes ont occupé les voies ferrées, empêchant les mouvements des trains ; les jeunes revendiquaient des emplois, à l'instar des certaines associations qui les avaient obtenus avant eux. Ils ont ensuite refusé d 'obtempérer aux ordres de la police qui leur demandait de libérer les voies ; la police a essayé d'intervenir, sans violence, mais s'est heurtée à une résistance des manifestatnts. Elle a alors adressé une sommation aux jeunes, les menaçant d'intervenir par la force et de libérer les voies de chemin de fer. Et de fait, l'assaut des forces de l'ordre a mis le feu aux poudres. Matraques contre jets de pierre, de nombreux blessés parmi les policiers, dont le chef du IIè arrondissement de police, qui ont dû être hospitalisés en urgence. Malgré cela, les affrontements se sont poursuivis du fait de très jeunes manifestants qui ont continué de lancer des pierres aux forces de police, faisant plus de 50 blessés dans leurs rangs.
Les manifestants se sont alors dirigés vers l'annexe administrative n°10 et y ont mis le feu, détruisant dossiers et documents administratifs, ordinateurs et bureaux dont ils se sont servis comme combustible. Les feuilles, extraits de naissance et actes de mariages volaient dans tous les sens, s'éparpillant dans les rues avoisinantes. Puis, les jeunes se sont dirigés vers le 5ème arrondissement de police et y ont mis également le feu, détruisant là aussi tout sur leur passage, matériel et documents administratifs. Les forces de l'ordre sont alors intervenues et ont procédé à l'arrestation de 16 manifestants.

Vidéo Youtube de l'incendie du bâtiment administratif à Safi :



Intervention des forces de l'ordre à Safi :