gravatar

Les élections au Maroc n'auront plus lieu le 11 novembre pour cause d'Aïd el Adha

alt


Selon une source informée, le ministère de l'Intérieur a contacté les chefs de parti pour les informer que la date du 11 novembre, initalement avancée pour la tenue des élections législatives, n'était plus d'actualité car cette période conïncide avec Aïd al Adha. En effet, ce seraient des collaborateurs de Taëb Cherkaoui, ministre de l'Intérieur, qui auraient fait remarquer que cette date était celle de fête religieuse.

De son côté, Abbas el Fassi, premier ministre et SG du parti de l'Istiqlal, avait affirmé en marge du Conseil national de son parti que le ministre de l'Intérieur l'avait appelé pour lui annoncer que la date du 11 novembre n'était plus retenue.

Les élections seraient donc repousssées qu'au 25 du même mois, le 18 étant le jour de la fête de l'Indépendance.