gravatar

La voiture du Roi du Maroc bloquée dans des embouteillages à Casablanca

alt

Deux hauts responsables de la police casablancaise ont été convoqués par leur hiérarchie pour s'expliquer sur les embouteillages du dimanche soir dans la capitale économique. Ces bouchons ont empêché la voiture du roi de circuler auux abords du Mégarama. Le directeur de la DGSN, Charki Draïss est revenu à Casablanca, interrompant sa visite dans les provinces, spécialement pour suivre cette affaire et en identifier les responsables. Le roi est ainsi resté bloqué, comme n'importe quel citoyen, dans l'attente de la reprise de la fluidité de la circulation. 
Des mesures disciplinaires devraient être prises, mais une autre source impute cet incident à l'absence d'une politique de circulation dans la métropole, malgré les sommes colossales qui lui ont été affectées depuis 5 ans. 
Il est à noter que ces embouteillages de la circulation sur la Côte interviennent alors même que les travaux du tramway n'ont pas encore atteint cette zone. D'autres sources informées mettent en garde contre toute mesure à l'encontre de responsables connus pour leur droiture et leur honnêteté, comme cela s'est a été le cas dans le passé, où certains responsables ont été envoyés aux confins du pays en guise de sanction.