gravatar

Les employés d'Autoroutes du Maroc étendent leur mouvement de grève

alt






Les employés d'Autroutes du Maroc ont achevé hier leur troisième jour de grève et se sont rassemblés sur deux sites, à Bouskoura et Kenitra pour exprimer leurs revendications. Des responsables de l'entreprise publique sont venus leur rendre visite et écouter leurs doléances, mais celles-ci sont résumées par Mourad Jerbi, le SG régional des employés d'Autoroutes du Maroc :"Nous avons trop attendu pour, finalement, recevoir la visite de responsables qui ne sont engagés en rien, alors que ce que nous demandons est notre intégration au sein d'AdM ; il ne nous reste plus qu'à accentuer notre action, et c'est ce que nous allons faire". Jusqu'à hier, la fluidité de la circulation était normale grâce aux renforts dépêchés par AdM aux péages pour remplacer les grévistes. De son côté, un dirigeant de l'entreprise préférant garder l'anonymat a affirmé que rien ne liait les grévistes à son entreprise, qu'ils étaient employés dans d'autres sociétés et que, par conséquent, il n'était pas possible de les intégrer.