gravatar

Le suspect du meurtre du garde de corps du Roi était employé au palais royal


Le suspect n°1 dans le meurtre de l'officier de sécurité du roi Salim Abdallah Saïdi, mort des suites de blessures par balles qu'il avaient reçues lors d'une agression chez lui le 8 juillet , s'appelle Mohamed el Bidaoui, et il a travaillé deux ans durant au palais royal de Rabat avant d'en être renvoyé pour insubordination et fautes graves. Par la suite, il a été engagé dans la Garde royale, comme l'avait été son père, parti depuis à la retraite. El Bidaoui, connu dans le quartier Akkari où il était parti habiter après avoir quitté le palais, entretenait des relations d'amitié avec le défunt commissaire Saïdi.
Le meurtrier présumé avait une vie tiraillée entre ses activités illégales, type vols et cambriolages, ses séjours en prison pour des durées variant entre 6 et 18 mois, et une épouse à laquelle cette vie dissolue ne convenait plus et qui avait demandé le divorce. Un voisin du quartier raconte : "El Bisaoui, de jour, présente l'allure d'un homme tout à fait normal, mais le soir, il se transforme en voleur et cambrioleur".  Lunatique, il respecte ses voisins, qui le lui rendent bien, sauf le soir, lorsqu'il a consommé ce qu'il consommait pour changer d'état...