gravatar

Le Roi laisse son ministre inaugurer l'autoroute Fès-Oujda, par respect de l'esprit de la nouvelle Constitution

alt



Afin de respecter l'esprit de la nouvelle Constitution, le roi Mohammed VI a laissé le ministre des Transports et de l'Equipement, Karim Ghellab, inaugurer ce 25 juillet l'autoroute reliant Fès à Oujda, qui s'étire sur 320 km et qui a nécessité une enveloppe de 10,8 milliards de DH. Le roi, qui avait pour habitude d'inaugurer lui-même les grands projets comme celui-ci, a ainsi envoyé un message fort aux responsables gouvernementaux afin qu'ils assument leur responsabilités au grand jour.

Cette autoroute revêt une grande importance, tant au niveau de l'infrastructure nationale qu'à celui de sa dimension politique, du fait de sa proximité avec l'Algérie qui refuse toujours l'invitation marocaine à ouvrir les fronctières entre les deux pays voisins. Avec l'inauguration de cette voie, sur instructions royales donc, le réseau autoroutier national atteint 1.416 km, et devrait arriver à 1.800 km à l'horizon 2015.