gravatar

Bourse : Mouvement baissier sur Maroc Telecom

alt








C'est presque officiel, l'Etat ne va plus tarder à mettre en vente les 8% du capital de Maroc Telecom. L'annonce a provoqué un mouvement de vente assez important sur la valeur vendredi, baissant le cours jusqu'à un plus bas de 142 DH et clôturant à 144 DH. Pourquoi cette réaction ? La réponse, selon un trader, tient au fait que "pour lever  9 milliards de DH, la cession des parts de l'Etat s'opérera à un cours compris entre 130 et 135 DH, soit une décote de 5 à 10 DH". Il est donc plus intéressant de vendre aujourd'hui, en attendant la cession des 8% pour se réapprovisionner en titres MT à un cours plus intéressant.
Pour les institutionnels, ce n'est pas vraiment une pratique spéculative car soumis à des plafonds de participations, ils sont obligés de vendre pour pouvoir acquérir une part du gâteau prévue. Mais le mouvement de vente a aussi des explications économiques : la hausse des amortissements liée à l'importance du programme d'investissements mené par le groupe, qui a déprécié le résultat consolidé de 7,2%. Il y a aussi l'activité Afrique qui marque le pas et l'offensive Méditel avec l'iPhone 4 qui risque d'attirer vers le second opérateur des abonnés du premier, baissant d'autant les marges de celui-ci. Mais les professionnels restent sereins :"même si Maroc Telecom n'a plus beaucoup de potentiel sur le marché marocain, elle demeure une valeur refuge, qui génère de bons dividendes chaque année, sans pour autant que le cours ne corrige fortment après coup, après le détachement des dividendes. De plus, elle distribue l'ensemble de son bénéfice".
Autrement dit, le titre Maroc Telecom conserve tout son attrait, mais reste à savoir si les 8% seront totalement cédés, ou non, sur le marché maroacin, et à qui.